Au cœur du site

Accueil

• Choisir un livre en ligne

• abeilles, apiculture
animaux
agriculture
anthropologie, ethnologie
arbres & arbustes
arbres fruitiers
art des jardins
bandes dessinées, dessins, croquis…
climat
contes et légendes
cuisine
danse
demain
DVD
écologie, environnement
enfants

• faire soi-même
flore sauvage, botanique
habiter
histoire des plantes
jardinage & aménagement de jardin
jardin littéraire
légumes et potager
Loire & Touraine
oiseaux
paysage, sites naturels
paysage urbain
penser, réfléchir
permaculture

plantes herbacées
santé, bien-être
sciences de Terre, astronomie
vivre en société

• voyages

Des ouvrages d'occasion

• La lettre mensuelle (nouveautés et programme d'animations)

avril 2022
mars 2022
février 2022
décembre 2021
novembre 2021
octobre 2021
septembre 2021
juillet 2021
juin 2021
mai 2021

archives de la lettre

Lectures ouvertes

• Thèmes annuels
- Mythologies
(2018/2019)
- Le poulpe, pourquoi pas
(2017-2018)
- le tour du monde
(2016-2017)
- les saisons
(2015-2016)
- art et végétal
(2014-2015)
- les métamorphoses
(2013-2014)

• Communauté amicale,
- CléOme - Organisme de formation (espaces verts)
- lève les yeux
Dans un monde saturé d’écrans, cette structure lutte pour reconquérir notre attention, notre temps, notre liberté.
Rejoignez-là pour ensemble lever les yeux !
Lire au jardin est le seul magasin sur Tours labellisé par "Lève les yeux". (no Wi-Fi et, dans la mesure du possible, extinction des portables à l'intérieur du magasin).

- Petites séries
- Reporterre
- autres liens

Écrits, conférences

• Également à Lire au jardin

- à découvrir, la revue « Fritz » ou l’actu tourangelle pour les enfants. Au sommaire du dernier numéro : les ateliers de Léonard, le petit ki du bon jardinier, un jeu pour les cinq sens, bain de nature à la Gloriette et plein d’infos pratiques. Vous pourrez retrouver cette revue en dépôt à la librairie. Parution tous les 15 jours. 3 €.


- La revue Silence, les DVD Arte, les publications de La Relève et la Peste, Utopique ! de Vito,les éditions Apeiron, les éditions Le Port a jauni, les éditions de la Butineuse,

et les ouvrages de Florence Pomana

• CD disponibles à Lire au jardin

Ensemble Parchemins, chansons baroques (2018 & 2020)


À voir

 

 

 

Après les portraits de Carole Guyett et de Ruurd Walrecht montrant leur relation profonde avec les plantes, voici le nouveau documentaire de Jean-Louis Gueydon de  Dives sur Panagiotis Sainatoudis, créateur de Peliti, un réseau grec d'échange de semences de variétés anciennes de légumes.

Nous contacter

Les "bienfaits" de la technique

Ci-dessous une petite sélection d'ouvrages traitant de l'omniprésence des technologies dans notre quotidien. Ils n'en disent pas que du bien vous vous en doutez, mais il est bon de temps à autre de prendre un peu de recul sur ce qui risque de nous rendre fou ! Cette liste est un aperçu, d'autres livres vous attendent à la librairie ! Vous pouvez nous les réserver par téléphone ou par courriel. Si vous ne pouvez pas passer à la librairie n'hésitez pas à nous contacter nous pouvons vous faire parvenir les ouvrages par correspondance en calculant les frais de port au plus juste.

Pour accéder directement aux sous-rubriques, cliquez sur celle qui vous intéresse :
- divers

- électrosensibilité et addictions
- monde numérique
- transhumanisme

— DIVERS —

NOUVEAU ! • Réf. 11573 - BYUNG-CHUL HAN, MANNONI (traduction Olivier) — La fin des choses - Bouleversements du monde de la vie. Actes sud - Collection “ Questions de société”, 20222, 144 p. 16 €.

• Réf. 10755 - COLLECTIF ÉCRAN TOTAL — Linky : surveiller et gérer. Le Monde à l’envers & La Lenteur, 2020, 96 p. 8 €.

• DUBEY (Gérard), GRAS (Alain) — La servitude électrique - Du rève de liberté à la prison numérique. Le Seuil - Collecton “Anthropocène”, 2021, 384 p. 23 €.

• ELLUL (Jacques) — L’empire du non-sens. L’art et la société téchnicienne. L’Échappée, collection “Versus”, 2021, 288 p. 20 €.
Comment les artistes contemporains ont succombé au règne de la technique.

• SCHEIDLER (Fabian) — La fin de la mégamachine. Sur les traces d’une civilisation en voie d’effondrement. Le Seuil, collection “Anthropocène”. 2020, 623 p. 23 €.

• CHARBONNEAU (Bernard) — Le totalitarisme industriel. L’Échappée, 2019, 272 p. 20 €.

• SADIN (Éric) — L’intelligence artificielle ou l’enjeu du siècle. Anatomie d’un antihumanisme radical. L’échappée, “Pour en finir avec”, 2018, 302 p. 18 €.

• CARR (Nicholas) — Remplacer l’humain. Critique de l’automatisation de la société. L’échappée, 2017, 272 p. 19 €.
À force de trop dépendre des systèmes automatisés et des technologies numériques, nous perdons notre autonomie, notre savoir-faire et notre pouvoir de décision. L'auteur démontre que cette évolution n'est pas sans danger et qu'il est urgent de s'opposer à l'automatisation intégrale de la société.

• BÉRARD (Nicolas) — Sexy, Linky ? - Pour voir le vrai visage du nouveau compteur Linky sans se faire enfumer par ErDF. Le Passager clandestin, 2017, 100 p. 4 €.
Pour tout savoir sur ce qui vous attend quand vous serez équipés du tout nouveau compteur Linky d'EDF.

DUGAIN (Marc), LABBE (Christophe) — L’homme nu. La dictature invisible du numérique. Pocket, 2017. 6,95 €.

• LARRÈRE (Catherine), LARRÈRE (Raphaël) — Bulles technologiques. Wildproject, 2017, 128 p. 14 €.
"L'absence d'évaluation critique de la technique est un présage de dissolution sociale." Arne Næss.

• Colonisation d'un nouveau genre - SADIN (Éric) — La silicolonisation du monde. L’irrésistible expansion du libéralisme numérique. L’échappée, collection “Pour en finir avec”, 2016, 294 p. 17 €.
La Silicone Valley ne renvoie plus seulement à un territoire, c'est aussi et avant tout un esprit, en passe de coloniser le monde. Au-delà d'un modèle économique, c'est un modèle civilisationnel qui s'instaure, fondé sur l'organisation algorithmique de la société, entraînant le dessaisissement de notre pouvoir de décision.

PERELMAN (Marc) — Smart stadium. Le stade numérique du spectacle sportif. L’Échappée, 2016, 96 p. 9 €.
Cette nouveauté s'inscrit dans la collection "Pour en finir avec…", une collection critique de la servitude volontaire et de l'aliénation quotidienne, le ton est donné. Le texte est dense, comme souvent à L'Échappée, et requière un minimum de concentration.
Le stade est une architecture proliférante sur la planète, "
le symbole", nous dit l'auteur, "d'une société mondialisée en proie à la démence financière et à l'aberration technologique". Il s'emploie à définir le lien qui s'intensifie entre le stade "bâtiment" et les outils numériques qui visent à transformer le supporter de chair et d'os en utilisateur effrené des nouvelles technologies qui lui permettront bientôt de suivre plusieurs matchs en même temps. Le but (!) de cette métamorphose progressive du stade en dur en stade numérique est de faire du sport (le foot principalement) un spectacle total, absorbant le "spectateur" même pendant ses temps morts, par l'intermédiaire des différents écrans mis à sa disposition.
Vous reprendrez bien une petite coupe d'Europe !

Tout petits et partout - ASSOCIATION AVICENN — Nanomatériaux et risques pour la santé et l’environnement - Soyons vigilants ! Yves Michel, 2016, 64 p. 7 € & BARBIER DU VIMONT (Hélène) — Ces métaux qui nous veulent du mal. Médicis, collection “En savoir plus”, 2016, 96 p. 5,90€.
Les nanomatériaux et les métaux lourds ont ceci en commun d'être quasi indécelables et nocifs pour notre environnement et notre santé. Pourtant ils sont partout : alimentation, cosmétiques, électroménager, engrais, pesticides… Deux petits livres pratiques pour vous aider à les repérer et éviter de les ingérer. Pour info AVICENN est l'Association de Veille et d'Information Civique sur les Enjeux des Nanosciences et des Nanotechnologies.

Comment ne pas devenir fou ? - STIEGLER (Bernard) — Dans la disruption. Les Liens qui Libérent, 2016, 478 p. 24 €.
Face à la disruption imposée, qui est un phénomène d'accélération de l'innovation, les systèmes sociaux arrivent toujours trop tard pour s'emparer des évolutions technologiques. Dans ce Far-West technologique les individus peuvent être désemparés au point de devenir fous.

• LORENZI (Jean-Hervé), BERREBE (Mickaël), DOCKÈS (Pierre) — La nouvelle résistance face à la violence technologique. Eyrolles, 2019, 168 p. 17 €.

• POSTMAN (Neil) — Technopoly. L’Échappée, 2019, 224 p. 18 €.

 

— ÉLECTRO SENSIBILTÉ & ADDICTIONS —

• BELPOMME (Dominique) — Le livre noir des ondes. Les dangers des technologies sans fil et comment s’en protéger. Un guide pour tous. Marco Pietteur, 2021, 416 p. 30 €.

Électro sensibilité - MIRANDA (Carl de) — Réduire les ondes électro-magnétiques, c’est parti ! Jouvence, 2016, 128 p. 6,90 €.
Un livre pratique sur les méfaits des ondes électromagnétiques et sur ce qu'il possible de faire simplement pour éviter le pire.

• COLLECTIF AUTEURS — La pollution électromagnétique. Terre vivante, 2018, 208 p. 23 €.

• BRIL (Laurence) — Passage piéton. Récit d’une détox numérique par la marche. Rue de l’échiquer, 2020, 136 p.

• OUDGHIRI (Rémy) — Déconnectez-vous ! Arléa, 2019, 239 p. 8 €.

• SPITZER (Manfried) — Les ravages des écrans. Les pathologies à l’ère numérique. L’échappée, collection “Pour en finir avec”, 2019, 396 p. 22 €.

• SERFATY (Laurence) — Hyperconnectés - Le cerveau en surcharge ZED, collection “Les ZEDitions sciences”, 2017, 1 DVD de 52 mn. 14,94 €.
Les SMS, les fils d’actualité et les réseaux sociaux font partie intégrante de notre quotidien conecté, tant au bureau que dans notre vie privée. Nous disposons ainsi de tout un attirail technologique qui sollicite notre attention. Comment notre cerveau réagit-il face à cette avalanche permanente de données ? (éditeur).

CABOURG (Céline), MANENTI (Boris) — Portables : la face cachée des ados. Leurs vies secrètes : réseaux sociaux, applis… Flammarion, 2017, 240 p. 19 €.

 

— MONDE NUMÉRIQUE —

NOUVEAU ! • Réf. 3911 - CASSOU-NOGUÈS (Pierre) — La bienveillance des machines. Comment le numérique nous transforme à notre insu. Le Seuil, collection “La couleur des idées”, 2022, 331 p.

NOUVEAU ! • Réf. 3932 - CHAVALARIAS (David) — Toxic data - Comment les réseaux manipulent nos opinions. Flammarion, 2022, 290 p. 19 €.

NOUVEAU ! • Réf. 88 - DELOIRE (Christophe) — La matrice. Calmann-Lévy, 2022, 389 p. 20,50 €.

NOUVEAU ! • Réf. 4108 - PITRON (Guillaume) — L’enfer numérique. Voyage au bout d’un like. Les Liens qui Libèrent, LLL, 2021, 352 p. 21 €.

• Réf. 9994 - HAN (Byung-Chul) — Sauvons le beau. L’esthétique à l’ère numérique. Actes Sud, collection “Question de société”, 2016, 127 p. 13 €.

• Réf. 8532 - HAN (Byung-Chul), DUMONT (traduction Mathieu) — Dans la nuée - Réflexions sur le numérique. Actes sud - Collection “Questions de société”, 2015, 112 p. 12,70 €.

• BERARD (Nicolas) — 5G, mon amour - Enquête sur la face cachée des réseaux mobiles Le Passager clandestin, 2020, 240 p. 14 €.

• GUEDJ (Maxime), JACQUES (Anne-Sophie) — Déclic. Comment profiter du numérique sans tomber dans le piège des géants du Web. Les Arènes, 2020, 240 p. 19 €.

• HARCOURT (Bernard E.) — La société d’exposition - Désir et désobéissance à l’ère numérique. Le Seuil, 2020, 334 p. 23 €.

• TURKLE (Sherry) — Les yeux dans les yeux - Le pouvoir de la conversation à l’heure du numérique. Actes sud - Collection “Domaine du possible”, 2020, 560 p. 28 €.

• BIAGINI (Cédric), CAILLEAUX (Christophe), JARRIGE (François) — Critiques de l’école numérique. L’Échappée, collection “Frankenstein”, 2019, 445 p. 25 €.

• GROUPE MARCUSE — La liberté dans le coma. Essai sur l’identification électronique et les motifs de s’y opposer. La Lenteur, 2019 (nouvelle édition), 272 p. 16 €.

• O’NEIL (Cathy) — Algorithmes. La bombe à retardement. Les Arènes, 2019, 349 p. Préface de Cédric Villani. 20,90 €.

• AGHROUM (Christian) — La grande illusion du monde numérique. Notre avenir à l’heure de la robotique et de l’intelligence artificielle. V.A. Éditions, collection “Indiscipliné”, 2018, 132 p. 14 €.

 

— TRANSHUMANISME —

• VERGELY (Bertrand) — Le Transhumanisme : la grande illusion. Le Passeur, 2019, 590 p. 9,90 €.

• BAQUÉ (Philippe) — L’homme augmenté. D’Alzheimer au transhumanisme, la science au service d’une idéologie mercantile. Agone, 2017, 250 p. 20 €.
Ce livre, qui commence sous la forme d’un carnet de bord mené au chevet d’une mère diagnostiquée Alzheimer, est une enquête menée à la première personne, s’intéressant aux politiques publiques qui privilégient le soutien à l’industrie pharmaceutique au détriment d’un accompagnement humaniste des malades, pour les relier au transhumanisme, une conception aussi « personnalisée » qu’élitiste de la médecine, en pleine expansion
.