Au cœur du site

Accueil

• Choisir un livre en ligne
agendas et calendriers 2018
animaux
agriculture
arbres & arbustes
arbres fruitiers
bandes dessinées
bien-être
climat
contes et légendes
cuisine
danse
demain
DVD
enfants

faire soi-même
flore sauvage, botanique
habiter
histoire des plantes
jardin
jardinage
légumes et potager
Loire & Touraine
oiseaux
penser, réfléchir
permaculture
phytothérapie
spécial fin d'année
technologies
vivre en société
voyages

• La lettre mensuelle (nouveautés et programme d'animations)
janvier 2018
décembre 2017
novembre 2017
octobre 2017
septembre 2017
juillet-août 2017
juin 2017

mai 2017
avril 2017
mars 2017
février 2017

archives

• La communauté amicale
Alimentation
Artistes et artisans Associations
Bons jardiniers
…bientôt toutes les adresses

• Thèmes annuels
- le tour du monde (2016-2017)
- les saisons
(2015-2016)
- art et végétal
(2014-2015)
- les métamorphoses
(2013-2014)

Les expositions

• Les causeries

Lectures ouvertes

Nous contacter

Le jardin littéraire

La sélection ci-dessous regroupe des textes (récits, romans, essais…) souvent liés au jardin, à la nature, à l'environnement. D'autres sont juste des coups de cœur ou des nouveautés. Nous avons nos préférés ! Des extraits ont parfois été lus en soirée par des comédiens ou des amateurs. Nous essayons de les avoir en permanence en magasin. Vous pouvez nous les réserver par téléphone ou par courriel. Si vous ne pouvez pas passer à la librairie n'hésitez pas à nous contacter nous pouvons vous faire parvenir les ouvrages par correspondance en calculant les frais de port au plus juste.
Celles et ceux qui aiment lire ou écouter peuvent participer à nos soirées de lectures ouvertes une fois par mois qui sont très souvent des occasions de découvertes littéraires.

• SATÔ (Haruo) — Mornes saisons. Belles lettres, 2014, 271 p. Récits présentés et traduits du japonais par Vincent Portier.
« Sur le flanc gonflé du bouton encore dur, il y avait un trou, de la taille d'une piqûre d’aiguille. Celui-ci perforait les pétales rouges qui se superposaient épaisseur après épaisseur, cavité blanche, minuscule et profonde, traversant la fleur jusqu’au pistil. C’était bien sûr le travail d’un insecte. Il fronça les sourcils d’un air dégoûté et regarda d’autant plus attentivement le bouton. »
Quittant la ville, un homme tente de s’installer à la campagne pour retrouver la paix intérieure. Mais très vite, tout autour de lui se fait menaçant : les paysans, roublards ou jaloux, la nature elle-même, quand il se met à pleuvoir sans discontinuer. Bientôt des hallucinations s’emparent de son esprit. 25 € .

• Très, très fort ! - BLANDIN (Gino) — Coup de boules. Le Geste, collection “Le geste noir”, 2017, 318 p. Une enquête au pays de la boule de fort. 14,90 €.

• HENRY (Karine) — La Danse sorcière. Roman. Actes sud, 2017, 640 p. 23 €.

Poésies - LAURENT-CATRICE (Nicole) — Un front de feuilles. La part commune, 2016, 96 p. 13 €.

• La poétique en marche - LE CLEAC’H (Jean-Luc) — Poétique de la marche. La part commune, 2017, 144 p. 15 €.

• LE CLEAC’H (Jean-Luc) — L’élégance des eaux vives. La part commune, 2016, 96 p. 13 €.

• La reine des kékés - FONTAINE (Brigitte) — Chute et ravissement. Actes Sud, collection “Le souffle de l’esprit”, 2017, 40 p. 8 €.

Jardin littéraire - NOVARINO-POTHIER (Albine) — Amours de jardins. Anthologie des plus beaux textes. Artémis, 2015, 208 p. 24,90 €.

• BLANCAFORT (Emmanuel) — Les chroniques de la glooyourte ou l’apprentissage de la joie. Lemieux, 2016, 144 p. Emmanuel Bancafort décide de vivre dans un petit bois isolé dont il a hérité, par ras-le-bol d’une existence pesante et par défi philosophique. Il construit une glooyourte, à mi-chemein entre l’igloo et la yourte, et se trouve confronté à une colonie de lapins, aux chasseurs, au froid et aux intempéries, à la solitude et à ses peurs. 20 €

Écrire - ESCAMEZ (Charlotte) — La classe vive. Actes Sud, collection “Le préau”, 2016, 300 p. Disciple de Roland Dubillard, Charlotte Escamez nous fait entrer de plain-pied dans la fabrique du texte. Elle a invité son public à écrire dans les écoles, les classes relais et les bibliothèques. 23 €.

• Biographie - BLOCH-DANO (Evelyne) — Chez les Zola. Le roman d’une maison. Payot et Rivages, collection “Petite biblio Payot”, [2006], 2017, 176 p. 8 €. L'auteur retrace la vie de Zola dans sa maison de Médan, un écrivain qui s'est peu livré de son vivant : pas de journal, pas de mémoires et une correspondance surtout professionnelle.

• Réf. 8803 — BAQUÉ (Françoise) — Le projet Almaz — Éditions Jacqueline Chambon, 2015, 256 p. 21,80 €.

• Réf. 2528 — BAQUÉ (Françoise) — Ce fanal obscur — Éditions Jacqueline Chambon, 2013, 224 p. 20 €. Alentour, ville et campagne déshabitées sont investies par la végétation et ne retentissent que de cris d’animaux. À l’abri des remparts du château, Arthur Vergobret attend le retour du Paradis perdu et anime pour d’improbables touristes une étrange visite guidée, une “post-visite”. Un souffle de folie traverse ces pages érudites et cocasses, poétiques et terrifiantes, qui prêteraient à sourire si elles ne faisaient pas froid dans le dos. Un roman gothique et apocalyptique de “mauvais genre”.

• Réf. 7388 — BAQUÉ (Françoise) — Celle qui détricotait la vie — Éditions Jacqueline Chambon, 2009, 310 p. 19 €. Une femme entreprend de “détricoter” le passé de son amie d’enfance qui vient de mourir brutalement.

• Réf. 1927 — BLIXEN (Karen) — Le festin de Babette et autres contes — Gallimard - Folio n° 4679, 2016, 255 p. 8,20 €. Après la commune Babette a trouvé refuge en Norvège où elle travaille comme domestique chez deux vieilles filles austères. Un jour, elle gagne une grosse somme à la loterie et décide de préparer un dîner fin dans la grande tradition française…

• Réf. 7718 — BUCHER (André) — Le pays qui vient de loin — Points, 2009, 188 p. 5,70 €.

• Réf. 7174 — BUSNEL (Laurent) — Un fabuleux progrès — Éditions Amalthée, 2013, 114 p. 12,50 €. Laurent Busnel fut tour à tour marin, éducateur, professeur puis auteur de chansons. Il est également passionné de botanique. De sa rencontre avc Prévert est né Un fabuleux progrès, qu’ont aussi inspiré La Fontaine et Perret.
Laurent Busnel nous propose, en jouant avec les mots, une vision à peine caricaturale de l’absurdité de l’homme. Un fabuleux progrès réussit le dur pari de divertir tout en invitant à la réflexion.” Magali Renouf

• Réf. 9322 — CALVINO (Italo) — Marcovaldo — Gallimard, Folio n° 6257, 2017, 239 p. 7,20 €.

• Réf. 9102 — DEBRUXELLES (Monique) ; SOUBIEUX (Denis) — Meurtres à Fontevraud — Geste éditions - Collection “Legestenoir”, 2015, 279 p. 13,90 €.

• Réf. 9103 — DEBRUXELLES (Monique) — La distraction des gares — Rue des promenades, 2011, 169 p. 12 €.

• Réf. 8372 — GIONO (Jean) — L’homme qui plantait des arbres — Gallimard , collection Blanche, 2008, 40 p. 8,90 €.

• Réf. 2657 — KALDA (Katrina) — Le pays où les arbres n’ont pas d’ombre — Gallimard nrf, 2016, 354 p. 21 €.

• Réf. 2030 — MICHAUX (Henri) — Le jardin exalté — Fata Morgana, 2007, 32 p. 9 €.

• Réf. 9069 — RENOUF (Magali) — Surréalisme africain et surréalisme français — L’Harmattan, 2015, 448 p. 29 €.

• Réf. 8872 — SOUBIEUX (Denis) — Cinoche. Contes incertains — Les éditions Chum, 2015, 123 p. 16 €.

• Réf. 9290 — SOUBIEUX (Denis) — L’homme qui écoutait la mer — Ex Aequo, 2013, 20 p. 4 €.

• Réf. 5478 — TESSON (Sylvain) — Dans les forêts de Sibérie. Février-juillet 2010 — Gallimard - Folio n° 5586, 2016, 303 p. 7,70 €.

• Réf. 6847 — TWAIN (Mark) — Un vagabond à l’étranger — La Barconniere, 2017, 480 p. 23 €. Publié pour la première fois aux Etats-Unis en 1880, ce récit nous emmène dans les villes allemandes, les Alpes hélvétiques et les villes italiennes. Illustrations de l’édition originale et quelques esquisses prises sur le vif par Mark Twain.

• Réf. 6765 — VALÉRY (Paul) — Dialogue de l’arbre — La part commune, collection “La Petite Part”, 2017, 48 p. 6,50 €.

Réf. 9197 — CHALENDAS (Jean) — Le maire qui aimait les arbres — Actes Sud, collection “Domaine du possible”, 2017, 80 p. 9 €.
L’arbre au cœur de la cité a cédé sa place aux voitures, au bitume. En disparaissant, c’est l’espace de déploiement du lien social qui disparaît. Un maire s’insurge contre ce phénomène d’isoloement de sa population et entreprend d’agir. Nouvelle en forme de conte.

Réf. 6020 — NIMROD — Gens de brume — Actes Sud, collection “Essences”, 2017, 64 p. 8 €.

Réf. 3982 — ANDERSON (Darran) — Les villes imaginaires — Inculte-Dernière Marge, 2017, 550 p. 24,90 €.

Réf. 9570 — MACLEAN (Norman) — Et au milieu coule une rivière — Rivages, 2017, 230 p. 19,00 €. Norman Maclean raconte son enfance dans les Rocheuses, au seine de paysages magnifiques dont chaque relief influence en profondeur ceux qui y vivent.